Comment cela a-t-il commencé ?

Nous savons tous que l’Art n’est pas la vérité. L’art est un mensonge qui nous fait réaliser la vérité, au moins la vérité qui nous est donnée pour comprendre.

Pablo Picasso

Mon histoire commence au début de la Décennie Gierek en Pologne…

… revenons dans les années 70 du XXe siècle. Vous vous demandez certainement quelle influence peut avoir le monde politique sur l’enfant ? Il semblerait qu’aucune puisque j’ai passé les 10 premières années dans mon propre univers rempli de joie et d’amusement du matin jusqu’au soir. Malheureusement ce temps d’insouciance et de bien-être n’était qu’un fantasme de la période de pseudo-prospérité où on croyait que la Pologne devenait un exemple à suivre pour le reste d’Europe et n’était qu’en réalité « Moloch » se dévorant de l’intérieur… Avec le recul, j’ai des sensations de déjà-vu et les 10 premières années de ma vie ont marqué de son empreinte mon âme. Le monde qui m’entourait cessait d’être réel et d’année en année, je sentais que quelque chose arriverait… Jusqu’à ce jour-ci, cette incertitude et ce décadentisme se réflètent dans mes ouvrages. La lutte contre le système, je l’exprimais sur le plan de ma vie. Mon adolescence en République populaire de la Pologne se manifestait sur les murs de Varsovie, j’avoue que j’avais en moi quelque chose de hooligan, ce que mon physique ne divulguait d’ailleurs pas… J’étais passionné pour l’économie, j’ai même commencé des études correspondantes, pourtant ma vérité intérieure a pris le dessus, j’ai décidé donc de poursuivre mes rêves et libérer mon âme artistique pour de bon. Je voulais m’échapper, quitter mon pays, sentir l’air frais. Mon plus grand objectif était Paris mais le gouvernement a ruiné mes projets en restreignant mes droits d’accéder à toute université dans la capitale de l’art par la mise de mon nom sur une liste noire.

Sans aucune autre perspective, j’ai fait de ma passion un métier…

Je n’imagine même pas ou je serais maintenant si je n’avais pas rencontré ma future épouse, Sylvie. Sa famille détenait un atelier céramique où l’aquarelle, la porcelaine et la céramique remplissaient le quotidien. Quelques années plus tard, je suis entré dans ce mystère appelé l’« art » et cet environnement esthétique est devenu une partie intégrante de ma vie. En commençant par la peinture, je cherchais obstinément une branche d’art dans laquelle je pourrais m’épanouir pleinement. J’ai donc essayé la céramique et c’est là que j’ai eu un véritable déclic. Mon niveau était pas mal ce qui m’a poussé à demander un partenariat aux galeries d’art de Cracovie. Les débuts étaient prometteurs, néanmoins j’ai été moquée, ridiculisé et repoussé par la commission. On m’a dit que personne ne risquerait la collaboration avec un amateur qui avait appris son métier à travers des essais et des erreurs. Heureusement, la vue d’une œuvre tout juste sortie du four à céramique était tellement addictive que j’exerce la profession de sculpteur jusqu’à aujourd’hui.

Quel moment de tout ce processus est le plus excitant ?

Et bien celui d’avoir en face de moi des fruits de mon travail. La plus énigmatique est la couleur de l’émail… On ne peut jamais prévoir quelle teinte il prendra.

Quelles sont les étapes de la création d’une sculpture?

Le processus est très complexe parce que des objets doivent tout d’abord se sécher, ils sont ensuite cuits dans un four pour la céramique. Pour passer à l’étape suivante, c’est-à-dire à l’émaillage, il faut dans le premier temps préparer de l’émail qui est une compositions des poudres divers et de l’eau. Une fois la glaçure posée, nous pouvons passer à la deuxième cuisson en 1100°. La température doit être élevée pour que l’émail puisse fondre. Cette étape, y compris le séchage, demande environ 20h. Des fois, seul le processus de la création d’une sculpture prend plusieurs semaines ! Si vous commandez donc une oeuvre sur mesure ce qui d’ailleurs est possible à travers notre formulaire de contact, vous devez vous munir en patience. En contrepartie, vous aurez un objet d’art totalement unique que tout le monde pourra vous envier !

Share:

You may also like

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *